• Pour préparer Noël, au lieu de recevoir un cadeau chaque jour de la période de l'avent, les enfants ont amené un cadeau chacun leur tour.

    calendrier de l'avent inversé.

    Ils ont amené des livres, des jeux collectifs, des poupées, des voitures...

    Ces dons sont à destination des  enfants d'une école de Madagascar.

    Voici la réponse donnée par l'association qui recueille les dons et les emmènera à Madagascar.

    Claire et Charlène,


    C'est avec une grande joie que je vous salue de nouveau (depuis la messe). Mais, c'est avec un retard, que je vous présente mes bons vœux ainsi que ceux des membres de l'association Mihetsika72 ! Comme on dit en malgache, "qu'elle soit une année de moissons, de semailles, une année d'abondance " de santé et de bonheur pour vous et votre famille Mais aussi pour les sœurs de Notre Dame du Sacré Coeur !
    Par la présente, je voudrais vous remercier des jouets que vous avez pu collecter pour les Malgaches. Quand j'étais à Madagascar en Avril 2019, 2 personnes m'ont parlé d'enfants n'ayant rien à Noël mais à cette époque, notre association n'avait pas ce projet ni les moyens. Maintenant, cela va être chose faite grâce à vous
    Je vous tiendrai au courant de la suite. Car vous le savez, il faut qu'on achemine cela jusqu'au pays.
    Merci encore et à très bientôt. Je vous remercie de transmettre aux soeurs.
    Bien cordialement

    Bénédicte RANAIVOSOLOFO

     

    Mihetsika72


    2 commentaires
  • Nous voilà partis pour le cross ouest France 2020.

    Pensez à prévoir une tenue de pluie s'il pleut, un petit sac à dos avec dedans un goûter, une bouteille d'eau, et une paire de chaussures de rechange et 2 épingles à nourrice

    Vous courrez sans manteau.

    En route pour les petits cadeaux, le village cross Ouest-france, l'escalade....  et la course !!!!

    Rendez-vous à 9h15 à l'école, retour prévu vers 13h15.

    cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france cross ouest france

    cross ouest france

    Merci aux parents qui nous ont accompagnés, et bravo aux enfants qui ont couru !!!!yes


    2 commentaires
  • Pour vendredi  13 mars   2020, Ecriture collaborative 2019-2020

    Lire le texte suivant (commencé par la classe de Mme Petit (Le Lude) , continué par  la classe de Mme Brebion -école du Pré Le Mans ,  ), puis par Mme Barthe (Maine-et-Loire) et enfin par M. Dhommé d'Ecommoy  en cliquant ici

    Cliquer ensuite  sur groupe rouge,   puis sur  récit D.

     

    Bonne lecture !!! Nous écrivons la situation finale dès demain.

    La maîtresse he

    PS : Peut-être le texte sera-t-il mis en ligne jeudi soir  tard. Si tel est le cas, nous le lirons ensemble demain....

    Vous pouvez aussi retrouver la suite de tous les romans que nous avons contribué à écrire en lisant les textes du groupe rouge.


    7 commentaires
  • L'école ouvrira ses portes

    le samedi 8 février 2020

    de 10h00 à 12h00.

    Venez nombreux découvrir le travail des enfants.


    1 commentaire
  •  
    Denise, notre arrière-grand-mère a 95 ans, elle est née en 1924.

    l'arrière grand-mère de Clément et Anaïs nous raconte


    Autrefois, elle avait une ferme ; 5 vaches, un cochon, des lapins, une basse-cour (poules, canards, oie) et deux juments de traits.
    Il n’y avait pas d’électricité, l’eau était tirée d’un puits. La cuisine était faite au feu de cheminée ou sur une cuisinière. Ils s’éclairaient avec une lampe à pétrole ou un falot (pour aller traire les vaches).                                                   
    Le jus d’orange et le coca-cola n’existaient pas ; mes arrière-grands-parents faisaient du cidre, il y avait beaucoup de vergers.
    Il n’y avait pas de frigo, ni de congélateur, la nourriture était mise à la cave dans le garde-manger ; pour conserver la viande du cochon, elle utilisait de grands pots émaillés : les charniers. Les morceaux de lard, les oreilles, les pattes et le jambon y étaient conservés dans du gros sel. Les saucisses étaient fumées dans la cheminée.
    Les boîtes de conserves existaient mais elle n’en achetait pas puisqu’elle avait des légumes dans son potager.
    Ils ne faisaient pas beaucoup de dépenses.     Anaïs et Clément


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique