• Le téléthon Le téléthon Nous avons rencontré Monsieur Dugas, aujourd'hui, vendredi 5 Décembre,  il est en fauteuil roulant et il souffre de  myopathie.

    Il nous a expliqué à quoi sert le téléthon : il s'agit de récolter de l'argent pour  tout ce qui  coûte très cher et qui facilite la vie des malades :

    - financer la recherche scientifique au sujet de la maladie,

    - Aider les malades à payer le matériel coûteux qui leur est nécessaire : fauteuil roulant, lit et bureaux adaptés, aménagement de la salle de bain...

    - aider les malades à payer les centres où ils sont accueillis lorsqu'ils sont très handicapés.

     

    Il existe des tas de myopathies différentes. Elles sont évolutives  et très différentes les unes des autres : au début, par exemple,  on n'est pas malade,  puis nos jambes sont atteintes,  puis nos bras, puis nos poumons puis enfin notre  coeur....  

    Ce sont des maladies qui atteignent les muscles et les nerfs.

     

    Demain aura lieu le téléthon à Noyen, nous amènerons des gâteaux, d'autres les achèteront, il y aura donc de l'argent à envoyer pour les malades de maladies génétiques. Merci à tous les parents qui donneront de leur énergie et leur bonne santé  pour les malades.

    Le téléthon


    1 commentaire
  • La vie au Bénin Soeur Colette est venue  nous présenter la vie au Bénin. Elle y a vécu pendant des années.

    Certaines parties du Bénin sont plus riches que d'autres.

     

    Dans les villages, il y a encore des chefs, dans les villes plus importante, il y a des  maires, des préfets... On parle plusieurs langues mais surtout le français. Il n'y a pas de pompiers mais  des policiers.  Il n'y a pas beaucoup de routes goudronnées.  Pendant la saison des pluies (de  mars à octobre) il pleut des  cordes.  Ensuite, vient la saison sèche où il ne pleut jamais. Les gens ont faim  à la fin de la saison sèche.

    A ce moment,  beaucoup de grandes herbes ont poussé  qu'ils brûlent.  Ils essaient de trouver La vie au Bénin un autre moyen car cela abîme la nature.

    Les habitants du Bénin ont trois religions : la religion musulmane, la religion chrétienne et la religion traditionnelle ( on  offre encore des sacrifices -de la nourriture- au dieu). Les musulmans vont à la prière 5 fois par jour. Au lieu d'une cloche pour l'appel à  la prière, ils utilisent la jante  d'une roue.

    Les mamans portent les bébés dans leur dos. Elles lavent leur bébé dans une bassine, pas trop tôt ni trop tard pour qu'ils n'aient pas froid.   Les filles travaillent plus avec leur maman qu'elles ne vont à l'école.Elles transportent des charges sur leur tête. Elles font la cuisine à l'extérieur, en mettant une marmite sur trois pierres. Pour économiser le bois, elles fabriquent une sorte un La vie au Bénin foyer en terre. Il n'y a pas beaucoup de médecins. Les femmes et les enfants  ne mangent pas avec les hommes.

    Dans ce village, une source venue de la montagne fournit l'eau. Il n'y a pas de robinet. Les femmes et les enfants  doivent venir chercher l'eau.

    Les maisons n'ont pas de vitres mais on ferme le soir en posant un volet.  Il existe encore des huttes rondes au toit de paille tressée construite en terre. On les appelle des cases. Aujourd'hui, certaines  sont rectangulaires, recouverte de ciment et leur toit est en tôle.

    Dans une classe, on peut compter jusqu'à 40 élèves.La vie au Bénin

    Nous avons vu des fruits que l'on mange en France et qui viennent d'Afrique : l'ananas, les bananes, les oranges vertes,  la mangue, la papaye....  Nous avons vu comment poussent les  cacahuètes (l'arachide), le coton qui sert à fabriquer nos tissus.

    Cet exposé était intéressant ; nous savions déjà certaines  choses, nous en avons appris d'autres.

     

     


    votre commentaire
  • Maxence a apporté  un casque de la première guerre mondiale. C'est un casque français, il est en métal. Il a une bosse en métal au sommet.

    Au début de la guerre, les français  portaient  des casquettes en tissu  rouge et bleu.  Elles ne les protégeaient  pas assez et elles ont été remplacées par ces casques.

    Maxence l'a repeint parce qu'il était tout rouillé.

    Maxence et le casque  de la première guerre mondiale.Maxence et le casque  de la première guerre mondiale.


    1 commentaire
  • Les vacances sont finies, il est temps de penser au retour à l'école. Des tables à apprendre, des auto-dictées ! Quel régal !!! Et puis les copains !!! Enfin !!!!

    Je vous rappelle que l'école commence jeudi 28 août ; il faudra prévoir un pique-nique pour les deux premiers jours. 

    A jeudi, tous en forme, gonflés de souvenirs heureux et bien bronzés.

    Claire Hareau

    PS : Votre nouvelle maîtresse du lundi et du mardi s'appelle Camille. Quel joli prénom !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique